Signification des dessins et des symboles

Components of a Henna DressLa symbolique talmudique et Kabbalistique est omniprésente dans les diverses composantes du costume. Par exemple, 18 ou 26 morceaux de galons dorés en forme de quart de cercles sont apposés et brodés sur les jupes en velours.
Ces nombres, ont des significations kabbalistiques. Le chiffre 18 veut dire en hébreu Haï, la vie. Quant au 26, il symbolise dans la pensée mystique juive, l’entité du nom de D.
Sur les jupes brodées, on retrouve la gerbe de blé symbole du pain, c’est-à-dire de l’abondance. Cette gerbe vient couronner un ensemble de plantes, symbole de l’arbre de vie.
Le plastron rappelle le pectoral du Cohen Gadol ou étaient illustrées avec des pierres précieuses, les douze tribus du peuple d’Israël. C’est le symbole de l’unité du peuple juif.
La grenade, très argentée, brodée sur les plastrons, rappelle le fruit qui, dans la religion juive symbolise la fertilité ainsi que les 613 mitzvot prescrites par la loi mosaïque. Parfois sur ce plastron, on retrouve les deux colombes en vis-à-vis, symbole du Chalom, la paix dans le foyer et l’union du couple. Le soir du Henné, la future mariée est coiffée d’une précieuse couronne ornée d’une nuée de perles appelées sfifa ou en espagnol jemal.