Origine de la robe

Origin of the Henna Dress

Les brodeurs juifs de la cour royale espagnole du Moyen Age furent les premiers concepteurs de ces robes qui se caractérisaient particulièrement par l’épaisseur de la broderie utilisée, généralement cousue avec du fil d’or.
A la suite de l’édit d’expulsion promulgué contre les Juifs par les Rois catholiques d’Espagne, Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon, plusieurs de ces brodeurs s’installent au Maroc ou ils introduisent progressivement cet art manuel exigeant où ils excellent. Ces derniers se consacrent alors à confectionner ces robes exotiques qui, au fil des siècles, furent portées par les futures mariées.
Jusqu’à la fin du XIXe siècle, les femmes juives marocaines se mariaient avec le Traje de Berberisca. Par la suite, l’influence de plus en plus grandissante de la culture européenne en Afrique du Nord, impose la robe de mariée blanche conventionnelle que ces femmes n’hésitent pas à arborer.